Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans le cadre des développement accélérés à l’échelle mondiale, ayant tendance à restaurer la dignité des peuples, et rendre prioritaires la démocratie, la liberté, et la volonté populaire, nous annonçons notre initiative d’organiser des manifestations pour exiger que l'institution royale apporte les modifications nécessaires dans le système politique, de manière à permettre aux Marocains de s’autogouverner, de réaliser une rupture avec le passé de manière tangible et irrévocable, de bénéficier des ressources du pays, et de parvenir à un vrai développement. Nous avons décidé d'organiser des manifestations le 20 Février 2011 dans toutes les villes marocaines, devant les municipalités, et les institutions représentant les autorités. Le système royal, à travers son nouveau roi, au début de son règne, avait exprimé son intention de moderniser la société marocaine, et avait lancé des initiatives dans ce sens, en examinant la période connue sous le nom des années de plomb, en élargissant remarquablement la marge des libertés, et en adoptant un nouveau langage pour répondre aux demandes des Marocains. Mais il y a eu un point de discontinuité dans ces initiatives, pour ne pas dire un point de régression totale et une abstinence complète de traiter les vrais problèmes de l'autorité au Maroc. Les voix libres au Maroc ont appelé à une séparation claire entre les pouvoirs, la nécessité de lier l'autorité à la responsabilité politique et juridique, et d’abolir le système des loyers qui accumule les richesses dans les mains d'une minorité, sans un réel bénéfice en retour à l’économie, ce qui a uniquement contribué à la paupérisation du peuple marocain, d'où le sentiment général de frustration et de désespoir, et la tendance à l'extrémisme religieux. Pour toutes ces raisons, et d'autres, nous annonçons la naissance du mouvement «Liberté et Démocratie Maintenant", sur la base des revendications suivantes:

 

- Annuler la Constitution actuelle, et nommer une commission fondatrice parmi des compatriotes intègres et qualifiés, qui établirait une nouvelle Constitution remettant la royauté à sa place naturelle.

 

- Dissoudre le Parlement, le gouvernement et les partis politiques qui n’ont contribué qu’à la corruption politique.

 

- Prendre des mesures concrètes et tangibles pour soulager les souffrances du peuple marocain, et créer un fonds d'urgence pour compenser le chômage.

 

- Libérer tous les détenus politiques.

 

- Nommer un gouvernement intérimaire qui ferait les tâches de gestion temporairement, en attendant la mise en place de la Constitution et le consensus des factions non corrompue et des institutions sur les mesures à prendre, dans le cadre du nouveau contrat social entre la royauté et la société.

 

Une autre déclaration sera publiée pour donner des précisions et détailler les actions concrètes.

 

 

27/01/01

 

20.JPG

Partager cet article

Repost 0